• Bienvenue sur le site de votre Ville !
  • Téléchargez l’application mobile de Palavas-les-Flots!
  • Test de la sirène d’alerte chaque 1er mercredi du mois à 12h.

Pêche



GUIDE PRATIQUE DE LA RÉSERVE MARINE DE LA CÔTE PALAVASIENNE


Né de la générosité de la mer, le village de Palavas-les-Flots doit son histoire ancienne et actuelle aux hommes qui lui ont donné toute sa raison d’être et son identité : les pêcheurs.

Ce village de pêcheurs, garde aujourd’hui les traits bien caractéristiques des villes côtières. La mer est dans Palavas et Palavas est dans la mer. L’un et l’autre sont unis pour toujours.


Le ballet matinal des embarcations qui s’adonnent à l’appel du large et de la pêche est l’illustration la plus accomplie de cette union de destins. Quand chaque matin au retour des bateaux, le fruit de la pêche est étalé sur les quais, c’est tout un village qui sent bon la Méditerranée. Sous le regard des vieux gréements d’antan, témoins d’une tradition jamais éteinte, les pêcheurs deviennent les acteurs qui écrivent l’histoire : notre histoire.

« A Palavas-les-Flots en 1945 plus de 250 familles vivent de la pêche au bord de notre mer et de nos étangs. Aujourd’hui on en dénombre dix fois moins ! Cela est désolant. En effet, Palavas a été construit et crée par des pêcheurs.

Ce sont eux qui nous ont légué les magnifiques paysages, les barques catalanes, les filets allongés au soleil sur nos quais, les grand-mères et femmes de pêcheurs qui « remendaient » le filet accroché sur des dossiers de chaises. Elles aussi, qui, au moyen des aiguilles tissaient le filet que nos marins endurcis utilisaient pour pêcher les nombreuses anguilles dans les étangs, les poissons nobles de la mer ou le thon rouge capturé dans la seinche.

Antoine Fournier, talentueux photographe, a fixé sur la pellicule ces quelques pêcheurs, véritables artisans de la mer qui font vivre ce beau métier et qui en vivent. Ces photos sont des images de vie, de savoir-faire et de savoir-vivre.

La pêche fait partie de notre culture depuis les temps les plus anciens et elle doit continuer à exister. Que serait Palavas sans ses pêcheurs ? Des moyens existent : protéger la mer des nuisibles et la rendre à nos pêcheurs, assainir les étangs, aleviner les eaux palavasiennes. Nos autorités mais aussi nos gouvernements européens doivent savoir que le Languedoc-Roussillon veut continuer à vivre pour la pêche et de la pêche.

Ces photographies ne doivent pas être regardées comme un livre de souvenirs mais plutôt comme un crédo lancé vers la mer. C’est un message d’espérance et de confiance pour l’avenir de la pêche à Palavas-les-Flots, en Languedoc-Roussillon. »

Christian JEANJEAN
Maire de Palavas-les-Flots

Préface du livre “Pêcheurs à Palavas” (mars 2009)
Photos d’Antoine Fournier


Extrait du Bulletin Municipal N°32 de janvier 2014